RicCoDev



© 2013-2015 RicCoDev

Claude Hochet - RicCoDev

Accueil Matelotage Nouages Peinture Ta Tsun Contact Backgammon P

En fin de saison 2015, la drosse de relevage a cassé (j’avais il est vrai, bloqué par mégarde la drosse de descente !). Il était donc nécessaire de la remplacer lors du carénage et avant la remise à l’eau.


Mais surprise la cosse inox et la dérive en alu en avait décidés autrement et il m’était impossible de démonter la drosse en place (drosse changée il y a 14 ans), le tout étant collé et indémontable avec le peu d’espace disponible. Nous avons donc pris la décision de déposer la dérive.


Bien nous en a pris car le démontage a été très compliqué car l’axe était complètement bloqué, le démontage au marteau est impossible. Il est nécessaire de percer et tarauder l’axe pour faire un extracteur. Même l’axe sortie la dérive ne bouge pas, il est nécessaire de faire « sauter les bagues en ertacetal » afin de libérer les contraintes. Plusieurs manipulations avec le chariot élévateur ont également été nécessaires afin de débloquer la dérive pour enfin la faire glisser au sol à l’aide de la drosse de descente.


Quand enfin elle a été à terre, nous avons pu constater que la partie autour de l’axe était bien corrodée et creusée, idem pour le point de fixation de la drosse de relevage. Par contre le point de fixation de la drosse de descente était en parfait état tout comme le reste de la dérive qui ne présente pas d’oxydation particulière après 29 ans de séjour dans l’eau.


En regardant de plus près les traces sur la dérive, on a pu constater qu’elle ne descendait plus complètement, ceci étant dû à l’oxydation autour des bagues.


Intervention du soudeur afin de recharger les parties corrodées, après creusement afin de retrouver une partie aluminium saine, c’est assez impressionnant !


Sablage, primaire, enduit époxy, ponçage puis peinture époxy et pour finir antifouling. Les quatre bagues en ertacetal ainsi que l’axe en Inox sont fournis par Alubat qui monte toujours ses dérives de la même manière avec les mêmes cotes. Par contre aujourd’hui Alubat ajoute une petite anode sur l’extrémité de la dérive.


La drosse de relevage mixte synthétique/câble acier est remplacée par du dynema de 10mm gainé avec une cosse en inox et pâte alu/inox. Pour la drosse de descente en synthéque elle est remplacée par du dynema de 8mm.

La dérive de l’OVNI 35

Depuis quelques années le relevage et la descente de la dérive de notre OVNI 35 devenaient plus difficiles. Concrètement l’usage du winch était obligatoire et ma crainte était le blocage de la dérive en position haute suite à un échouage.